• : Marketing et Technologies, Blog de Julien Bonnel
  • Marketing et Technologies, Blog de Julien Bonnel
  • : Blog consacré au marketing opérationnel et aux technologies de l'information associées, à la distribution, à l’actualité et au Web Social.
  • Contact

Flux RSS et Twitter

Flux RSS


Recherche

 

whos.amung.us

Creative Commons License
 
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 11:15

mobilitéVoici un diaporama de l’agence Dagobert qui nous présente une synthèse du marché mobile en septembre 2011, une synthèse très utile vis à vis de la vitesse à laquelle évolue ce marché.

Les points que je retiens :

  • Les dernières annonces marquantes
    • Les Google Phone Android confirment leur domination du marché des smartphones avec 43,4% de part de marché au 2ème trimestre 2011
    • Rachat de Motorola Mobility par Google pour 12,5 milliards de dollars en août
    • Abandon du WebOS par HP moins de 2 ans après le rachat de Palm
    • Lancement du nouvel OS mobile d’Apple en octobre : l’iOS5
  • En France
    • 99,7% des français possèdent un mobile avec un parc de téléphones estimé à 64,4 millions d’unités en 2010
    • 100 milliards de SMS ont été envoyés en 2010
    • Les smartphones ont un taux de pénétration de 27% soit 14 millions de terminaux déployés en 2011
    • Les mobinautes sont de plus en plus nombreux : 16,1 millions en 2011 dont 37% utilisant des sites et applications mobiles, en moyenne 3 à 4 connexions par jour et par mobinaute et un tiers se connectant 1 fois par semaine
    • Les premiers lieux de connexion en 2011 sont les transports (61%), le travail (59%) puis le domicile (55%)
    • 25% des mobinautes ont déjà effectué un achat à partir de leur mobile
    • 50% des possesseurs de smartphones partent en vacances avec
    • Apple toujours en tête des ventes de smartphones, suivi de Nokia puis des Google Phone Android en forte progression
    • Apple en tête également du trafic Internet mobile avec 34,3% du trafic pour l’iPhone, 26,9% pour l’iPad et 17,1% pour les Google Phone Android
    • Les entreprises ont investi 300 millions d’euros dans les services mobiles dont 170 millions dans le développement de sites et d’applications et 130 millions pour leur marketing et publicité
    • Mais seulement 12% des entreprises et 18% des marques ont développé un site mobile !
  • Au niveau mondial
    • L’Android Market de Google atteint les 425 000 applications et se rapproche de l’App Store d’Apple
    • Samsung, leader mondial avec 46% de parts de marché sur les téléphones mobiles et 42% sur les smartphones, a réussi le lancement de son nouvel OS Bada qui représente aujourd’hui un quart de ses ventes comme l’OS Android de Google
  • Les technologies mobiles d’avenir ou en croissance
    • Le paiement sans contact de proximité (NFC)
      • Un marché estimé à 14 milliards de dollars en 2014
      • Google en quête de partenariats tous azimuts : Mastercard, Visa, Citigroup, ...
      • Samsung et Nokia ayant annoncéss au dernier NFC World congress un déploiement massif du NFC, ceux à la traîne comme Apple, RIM ou HTC devraient suivre très prochainement
    • La domotique ou le pilotage des objets du quotidien à partir de son smartphone avec le lancement de Android@Home par Google
    • La géolocalisation et ses nombreuses applications avec 1 mobinaute français sur 5 qui utilise déjà la géolocalisation dont 82% qui la trouve utile et 34% très utile !
    • Le mobile scanning et ses nombreuses utilisations des codes à barres anciennes générations (1D) ou nouvelles générations (2D) pour accéder à des informations ou services complémentaires


De nombreux chiffres et informations complémentaires dans le diaporama :

Billets en relation :

 

Partager cet article

Publié par Julien Bonnel - dans Technologies
commenter cet article

commentaires

Noémie 14/10/2011 18:06



Et oui ces chiffres son tout simplement affolants, et Apple y est pour beaucoup.



pierreolivier 11/10/2011 16:05



Incroyable tous ces chiffres ! Le mobile fait partie intégrante de l'humain ! Apple a mis la barre très haute il y a quelques années, les autres s'accrochent et proposent des systèmes
d'exploitation évolués qui n'ont plus rien à envier à la pomme.