• : Marketing et Technologies, Blog de Julien Bonnel
  • Marketing et Technologies, Blog de Julien Bonnel
  • : Blog consacré au marketing opérationnel et aux technologies de l'information associées, à la distribution, à l’actualité et au Web Social.
  • Contact

Flux RSS et Twitter

Flux RSS


Recherche

 

whos.amung.us

Creative Commons License
 
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 06:45

Une intervention de Ken Robinson dans une conférence TED où il défend la thèse que nos systèmes éducatifs tuent la créativité et ne sont plus adaptés dans le monde dans lequel nous vivons, les arguments développés par Ken avec humour malgré leur gravité :

  • Le constat
    • Nous vivons dans une société de plus en plus rapide
    • Personne ne sait ce que sera le monde dans 5 ans : encore moins dans 40 ans
    • Vis à vis de ce caractère imprévisible : la créativité devrait être aussi importante que la littérature (ce qui n'est pas le cas dans nos systèmes éducatifs qui sont basés sur la notion d'attitudes académiques)
    • Pour être créatif : il faut être prêt à se tromper (et pourtant l'éducation stigmatise les erreurs comme nos entreprises d'ailleurs)
  • Les causes
    • Nos systèmes éducatifs sont apparus au 19ème siècle pour satisfaire les besoins d'industrialisation en se focalisant sur l'enseignement des attitudes nécessaires à trouver du travail dans le présent et en écartant ou en stigmatisant les autres attitudes (ce qui ne fonctionne plus dans notre société qui évolue de plus en plus vite comme ses métiers)
    • Nos systèmes éducatifs valorisent les attitudes académiques car les universitaires ont modelé le système à leur image
    • Le résultat est que tous ceux qui sortent du cadre académique sont dévalorisés ou stigmatisés (ou ont l'impression de l'être)
  • Pourquoi nos systèmes éducatifs tuent les chances de réussite de nos enfants
    • Dans les 30 prochaines années : il y aura plus de personnes diplômées que depuis le début de l'histoire
    • Conséquence : les diplômes ne vaudront plus rien
    • Nos enfants ne sont pas préparés à développer leur créativité pour se passer de leurs diplômes
  • La solution
    • Nos systèmes éducatifs doivent évoluer pour tenir compte de toutes les composantes constituant l'intelligence
      • de ses différents sens : visuel, auditif et kinesthésique (sensibilité au bien-être)
      • de ses différentes formes : abstraites ou en mouvement
      • de sa nature dynamique et interactive génératrice de créativité
      • de sa caractéristique distincte et des prédispositions de chacun
    • Nos systèmes éducatifs ne doivent plus retenir ou inhiber la fabuleuse créativité que nous possédons tous mais la stimuler pour que chacun puisse la développer

 

Une conférence qui date de 2006 encore plus d'actualité dans notre monde qui ne cesse d'aller de plus en plus vite : il est vraiment temps que nos systèmes éducatifs donnent la chance à nos enfants de pouvoir s'adapter à cette nouvelle donne en positionnant la créativité au coeur et en ne plus stigmatisant les erreurs permettant de la développer : idem pour nos entreprises qui veulent se développer dans les nouvelles donnes économique et numérique !

Et voici une vidéo animée de RSA qui développe les arguments de Ken :

ted-ken-robinson-2006

Billets en relation :

 

Partager cet article

Publié par Julien Bonnel - dans Société
commenter cet article

commentaires

Duvrait 06/12/2015 15:02

Besoin d’un crédit étudiant, d’un crédit pour obtenir le permis de conduire, d’un crédit auto, d’un crédit immobilier, d’un crédit travaux, d’un financement de projet personnel ? Disposant d'un capital qui servira à octroyer des prêts entre particuliers à court et long terme à toutes personnes sérieuses étant dans le réelle besoins, le taux d'intérêt est de 2% sur toute la durée de remboursement et je met en place des solutions de crédits(1) sur mesure et efficaces.Je suis disponible à satisfaire mes clients en une durée maximale de 72 h voir 3 Jours suivant la réception de votre formulaire de demande. Personne pas sérieux s'abstenir.
Contact Uniquement par E-mail: Carlosduvrait@yahoo.fr

Vanessa 27/05/2015 22:38

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet, que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?
Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.
La formation est livrée avec 600 000 ebooks et 7 vidéos.
Voici le lien: http://revenumensuel.com/

Franklin Erder 03/08/2011 18:28



Tout ceci est très intéressant, mais pas nouveau. Si ma mémoire est bonne, Saint Exupéry en parlait déjà à mots couverts dans Terre des hommes, bien avant internet, les réseaux sociaux et
mapomme… Je me permets de donner mon point de vue, en toute cordialité ! :) c'est le "contrat social" qui tue la créativité, ou du moins en muselle une bonne partie. C'est le rôle de l'éducation
de créer en priorité les forces vives dont le monde à besoin pour fonctionner, selon des normes établies. Les vrais créatifs sont des générations spontannées de la génétique plus que des
résultats de l'éducation par essence, donc par essence rares. Certes, nous avons besoin de "créatifs", mais sans personne pour construire et mettre en place, nous n'irions pas loin. 



leonor manent 19/07/2011 15:26



L'école tue la créativité à partir du CP. C'est triste et inquiétant, je suis d'accord. Le système consiste à bourrer le crâne de nos enfants de savoirs (tous dispos sur wikipédia) mais pas de
méthode ( ou si peu ) pour continuer à comprendre, à apprendre. L'école ne change pas mais va trop vite car elle court derrière des programmes indigestes et trop chargés, dans des classes
elles mêmes trop chargées. Apprendre à réfléchir, apprendre à faire des liens et synthèses, apprendre à déceler les méchanismes à l'oeuvre, apprendre à chercher, enquèter et laisser un espace à
l'imagination et donc à l'invention, voilà l'essentiel. Mieux vaudrait décortiquer un appareil photo numérique que d'apprendre par coeur des leçons de géographie sur les différents types
d'habitat ... Et puis lire, se plonger dans les textes des auteurs et écrire, pour apprendre à formaliser une analyse, une idée, une pensée. Lire et écrire prennent du temps. il faudrait aussi
prendre le temps de l' expression artistique. Prendre le temps de former des esprits agiles et ouverts pluôt que de former des bêtes de concours dans une logique élitiste et productiviste
(avec les largués du système en bandoulière). Comment introduire le changement, là est toute la question ...



Sana 16/07/2011 12:22



Tout à fait d'accord mais là encore, le pré-requis n'est-il finalement pas d'aller moins vite ? Je pense que le temps réel, le travail dans l'urgence ne favorisent pas la créativité à moins que
le système éducatif réformé nous apprenne à créer plus rapidement ? Je n'y tiens pas évidemment.


Un vaste projet que de réformer le système éducatif, je trouve qu'aujourd'hui trop peu de personnes s'en soucient. Ton article lance la réflexion et c'est une bonne chose.


 



Julien Bonnel 16/07/2011 12:37



Pour le monde professionnel qui dépend directement du système éducatif : la problématique n'est pas d'aller plus vite mais de comprendre que le monde va plus vite et de prendre le temps pour
anticiper les évolutions qui sont inéluctables. Nous sommes dans une phase où l'immobilisme ambiant force à tenter d'aller vite lorsque l'on se rend enfin compte via les retours du marché que
l'on est dépassé... lorsque c'est trop tard... Bon week-end !