• : Marketing et Technologies, Blog de Julien Bonnel
  • Marketing et Technologies, Blog de Julien Bonnel
  • : Blog consacré au marketing opérationnel et aux technologies de l'information associées, à la distribution, à l’actualité et au Web Social.
  • Contact

Flux RSS et Twitter

Flux RSS


Recherche

 

whos.amung.us

Creative Commons License
 
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 16:21

TEDxNice-LogoJ'ai eu la chance de participer à la seconde édition du TEDx Nice le 19 octobre 2013, où se sont succédés de super intervenants et conférences dans la thématique « Synergie : le Rebond de l'Humain » : un vrai plaisir à l'état pur qui sera matérialisé très prochainement par les vidéos des conférences.

Pour ceux qui ne connaissent pas les conférences TED et TEDx :

  • Les conférences TED (Technology Entertainment Design) sont des conférences annuelles qui se tiennent à Monterey et Aston aux USA dans lesquelles des invités prestigieux développent en 18 minutes une idée qui pourrait changer le monde en respectant le style TED : design des présentations, simplicité des termes, émotions, inattendu voir rupture et humour. Les vidéos des conférences TED mises en ligne depuis 2006 cumulaient fin 2012 plus d’un milliard de vues !
  • Fidèle au principe que les idées méritent d’être partagées, TED a créé en 2009 un programme appelé TEDx. Les TEDx sont officiels, locaux, indépendants, auto-organisés et à but non-lucratif.  Les sujets abordés sont aussi divers que les technologies, les avancées scientifiques et environnementales, les problématiques sociales, les arts ou la culture.  Les TEDx, conférences locales qui reproduisent « l’expérience TED », ont connu un succès similaire aux conférences TED avec plus de 7000 conférences organisées dans 126 pays en 4 ans.

 

Voici la présentation des intervenants au TEDxNice « Synergie : le Rebond de l'Humain » du 19 octobre 2013 dans l'ordre de leur intervention :

  • Claire Peradotto née en novembre 1967 à Nice, est titulaire d’une maîtrise marketing publicité. Après avoir travaillé en agence de publicité à Paris, elle reprend en 2000 la direction de la société Peradotto Publicité. Claire engage la société dans une démarche de management environnemental en créant la charte « Print Vert » et se voit décerner le prix de la performance économique, section environnement, par l’Union Pour l’Entreprise (UPE) et la Jeune Chambre Economique (JCE). En 2012, dans la continuité de son activité et dans une politique d’innovation permanente, Claire Peradotto se lance dans l’e-commerce avec Ren.fr by Peradotto, boutique en ligne de tableaux originaux porteurs de valeurs positives. Marraine des femmes de l’économie 2013, Madame commerce de France 2012, Membre du conseil d’administration de l’UPE 06 (MEDEF CGPM), Vice-Présidente de la commission DD « Entrepreneurs d ‘avenir », Membre de l’APM (Association Progrès Management), ancienne du CJD (centre des jeunes dirigeants), elle met le social au centre de son management en adhérant au fait que « ce ne sont pas les hommes qui sont au service de l’entreprise, mais l’entreprise qui est au service des hommes »
  • Patrick Mallea, ingénieur en production et robotique de formation, titulaire d’un doctorat de l’Ecole des Mines de Paris sur la « performance durable en santé, Patrick Malléa rejoint en 2002 la Direction de la Recherche Clinique et de l’Innovation du Centre Hospitalier Universitaire de Nice pour élaborer la politique d’innovation des pôles hospitaliers, après 15 ans passés dans l’industrie des dispositifs médicaux. En 2009, il intègre le Pôle de Compétitivité Mondial Solutions Communicantes Sécurisées (Pôle SCS) afin de prendre en charge les projets Santé du pôle, puis en juin 2010 il est nommé Directeur du Développement du CNR Santé. Sa mission est alors de conduire les opérations stratégiques et de développer les collaborations entre le Centre et ses partenaires. Depuis le 15 octobre 2012, Patrick Malléa a pris les fonctions de Directeur général du CNR Santé succédant à Bruno Charrat.
  • Marie-Anne Bernasconi se spécialise dans l'intelligence collective et l'innovation frugale. Elle est convaincue que pour faire face aux nouveaux enjeux, les entreprises doivent développer un management collaboratif tout en faisant preuve d'ingéniosité pour faire plus avec moins. Pour aider entreprises et entrepreneurs à prendre des décisions dans un esprit de collaboration, de consensus et d'engagement, elle anime des ateliers de co-création entre les dirigeants et leurs parties prenantes. Marie-Anne est co-fondatrice d'EstreLab, une agence de cocréation qui facilite le développement de projets à forts impacts positifs. Elle est également membre active de OuiShare sur les sujets de l'économie collaborative dans les pays émergents.
  • Malcom Mcclean a fondé Bearhunt, It’s a Goal!, School of Curiosity et a publié quatre livres. C'est un auteur à succès au Sunday Times. Il est grand croyant dans le vieil adage « Ce qui compte, ce n'est pas la longueur de la chute mais la hauteur du rebond ». 
  • Céline Schillinger, diplômée en sciences politiques et en communication, Céline a d’abord travaillé une dizaine d'années sur la zone Asie (Vietnam, Chine) pour le compte de PMEs puis d'un grand groupe français. Depuis 12 ans au siège mondial de Sanofi Pasteur à Lyon, elle a contribué au développement commercial international de l'entreprise en animant des projets opérationnels et stratégiques majeurs dans le domaine de la santé par la vaccination. Aujourd’hui, Céline est responsable du développement des communautés de partenaires pour un programme de lutte contre la dengue (Break Dengue), une maladie en expansion dans de nombreux pays du globe. Ses passions ? La collaboration sociale, les réseaux, le progrès humain dans l’entreprise et les affaires, dont elle parle dans son blog www.weneedsocial.com. Sans oublier l’aviron, qu’elle pratique régulièrement sur la Saône.
  • Jean-Paul Biberian, Ingénieur en électronique et Physique Nucléaire, Docteur ès Sciences, et Maître de Conférences à Aix-Marseille Université (à la retraite), Jean-Paul Biberian est spécialiste en physique des surfaces, et travaille depuis plus de 20 ans sur la Fusion Froide et les transmutations biologiques. Il est l'auteur de plus de 60 articles dans des revues scientifiques, et il est l'éditeur en chef de la seule revue scientifique traitant de la fusion froide: Condensed Matter Nuclear Science Journal.
  • Frédéric Bardeau est diplômé en sciences politiques et en intelligence économique (Science-Pro Paris et Saint Cyr). Il a fondé Limite, une agence entièrement dédié à la communication responsable et travaillant principalement pour les associations, fondations et ONG. C'est un analyste avisé de la cyberculture, des réseaux sociaux et des stratégies militantes, il intervient régulièrement au CELSA et à l'Association française des fundraisers (AFF) ¤ Il est co auteur du livre Anonymous : pirates informatiques ou altermondialistes numériques ? Peuvent-ils changer le monde ? Entrepreneur social dans l'âme, il a co-fondé en 2013 SIMPLON.CO fabrique accélérée et rémunérée de développeurs web vouée à accompagner des porteurs de projets numériques, et prioritairement tournée vers les débutants en informatique et les profils sous-représentés dans l'entrepreneuriat digital et le web (filles, jeunes des quartiers populaires ou de zones rurales, personnes en situation de handicap, seniors).

 

Dans l'attente des vidéos des conférences du TEDx « Synergie : Le Rebond de l'Humain », voici le résumé du #TEDxNice vu de l'intérieur via son livetweet : 

 

 

Merci à Cécile Talec et à tous ceux l'ont accompagné et aidé pour que cette seconde édition du #TEDxNice soit un succès ! 

Billets en relation :

 

TEDxNice2013-19Oct2013-Intervenants

Publié par Julien Bonnel - dans Société
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 07:08

sondageVoici le résumé d'un sondage qui s'intéresse à la perception des cadres sur leurs évaluation professionnelles avec des questions relatives aux réseaux sociaux, sondage réalisé au mois de juin par l'Ifop pour L'Atelier BNP Paribas.

Les chiffres que je retiens :

  • 74% des sondés estiment que leurs compétences sont bien évaluées par l'entreprise
  • 26% estiment que leurs compétences sont mal évalués car
    • L'évaluation est réalisée par une personne qui ne suit pas leurs actions au quotidien pour 45% d'entre eux
    • Leurs manageurs ne sont pas formés à l'évaluation des compétences pour 38%
    • L'évaluation est effectuée en fonction de critères arbitraires pour 38%
    • La fréquence d'évaluation est trop faible pour 33%
    • Le cadre d'évaluation est trop rigide pour 23%
  • 57% des sondés estiment que leur capacité à participer ou animer des communautés autour de leurs expertises est prise en compte dans l'évaluation alors que 72% estiment qu'elle devrait l'être
  • 61% estiment qu'ils devraient être évalués vis à vis des informations qu'ils partagent et 31% accepteraient que cette évaluation se fasse via des outils automatisés : ils ne sont pourtant que 56% à partager de l'information dans le cadre de leur travail dont 42% via un intranet ou un extranet
  • 50% utilisent les messageries instantanées pour dialoguer avec leurs collègues
  • 26% estiment que leur capacité à s'exprimer dans des réseaux sociaux devrait être évaluée
  • Les réseaux sociaux utilisés pendant les heures de travail
    • Facebook pour 32% des sondés... pourtant le réseau social le moins professionnel de la liste !
    • Le réseau professionnel Viadeo pour 27%
    • Le réseau professionnel LinkedIn pour 26%
    • Un réseau social interne pour seulement 18%
    • Twitter pour 12%

 

Plus de chiffes :

Billets en relation :

 

Publié par Julien Bonnel - dans Société
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 06:45

Une intervention de Ken Robinson dans une conférence TED où il défend la thèse que nos systèmes éducatifs tuent la créativité et ne sont plus adaptés dans le monde dans lequel nous vivons, les arguments développés par Ken avec humour malgré leur gravité :

  • Le constat
    • Nous vivons dans une société de plus en plus rapide
    • Personne ne sait ce que sera le monde dans 5 ans : encore moins dans 40 ans
    • Vis à vis de ce caractère imprévisible : la créativité devrait être aussi importante que la littérature (ce qui n'est pas le cas dans nos systèmes éducatifs qui sont basés sur la notion d'attitudes académiques)
    • Pour être créatif : il faut être prêt à se tromper (et pourtant l'éducation stigmatise les erreurs comme nos entreprises d'ailleurs)
  • Les causes
    • Nos systèmes éducatifs sont apparus au 19ème siècle pour satisfaire les besoins d'industrialisation en se focalisant sur l'enseignement des attitudes nécessaires à trouver du travail dans le présent et en écartant ou en stigmatisant les autres attitudes (ce qui ne fonctionne plus dans notre société qui évolue de plus en plus vite comme ses métiers)
    • Nos systèmes éducatifs valorisent les attitudes académiques car les universitaires ont modelé le système à leur image
    • Le résultat est que tous ceux qui sortent du cadre académique sont dévalorisés ou stigmatisés (ou ont l'impression de l'être)
  • Pourquoi nos systèmes éducatifs tuent les chances de réussite de nos enfants
    • Dans les 30 prochaines années : il y aura plus de personnes diplômées que depuis le début de l'histoire
    • Conséquence : les diplômes ne vaudront plus rien
    • Nos enfants ne sont pas préparés à développer leur créativité pour se passer de leurs diplômes
  • La solution
    • Nos systèmes éducatifs doivent évoluer pour tenir compte de toutes les composantes constituant l'intelligence
      • de ses différents sens : visuel, auditif et kinesthésique (sensibilité au bien-être)
      • de ses différentes formes : abstraites ou en mouvement
      • de sa nature dynamique et interactive génératrice de créativité
      • de sa caractéristique distincte et des prédispositions de chacun
    • Nos systèmes éducatifs ne doivent plus retenir ou inhiber la fabuleuse créativité que nous possédons tous mais la stimuler pour que chacun puisse la développer

 

Une conférence qui date de 2006 encore plus d'actualité dans notre monde qui ne cesse d'aller de plus en plus vite : il est vraiment temps que nos systèmes éducatifs donnent la chance à nos enfants de pouvoir s'adapter à cette nouvelle donne en positionnant la créativité au coeur et en ne plus stigmatisant les erreurs permettant de la développer : idem pour nos entreprises qui veulent se développer dans les nouvelles donnes économique et numérique !

Et voici une vidéo animée de RSA qui développe les arguments de Ken :

ted-ken-robinson-2006

Billets en relation :

 

Publié par Julien Bonnel - dans Société
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 06:50

J'ai lu hier soir un billet de Louis Van Prosdij Duport qui m'a beaucoup touché : un billet intimiste qui mets sous les projecteurs la situation à laquelle est confronté Louis, un entrepreneur en série ultra-actif et tétraplégique depuis 27 ans suite à un accident de sport : jusqu'à il y a 15 jours les soins qui lui étaient prodigués lui permettait de mener une vie presque "normale" et de s'épanouir dans ses nombreuses activités mais depuis 15 jours, suite à une décision unanime de l'organisme Santé Service qui lui prodigue ses soins de santé, lui est imposé un nouveau "protocole de soin" dégradant totalement ses conditions de vie et d'humain !

Louis est loin d'être un cas isolé et je vous invite vivement à lire son billet Santé Service : quand les protocoles ignorent l’humain, ou histoire de la dégradation des soins fondamentaux, à le relayer et à le faire suivre aux contacts que vous pourriez connaître au sein des organismes concernés :

 

Publié par Julien Bonnel - dans Société
commenter cet article